Un peu de géographie Imprimer

 

sollieresGoncelin est un chef lieu de canton (comprenant : Les Adrets, le Champ près Froges, Le Cheylas, Froges, Hurtières, Moretel de Mailles, La Pierre, Pontcharra, Saint Maximin, Tencin et Theys), le village est situé à 30 km de Grenoble et à 10 km de Pontcharra, à une altitude de 242 m. La commune est localisée sur la rive gauche de l’Isère, elle occupe le site compris entre l’Isère et les premières crêtes du massif de Belledonne. Les limites administratives de son territoire sont marquées par le vallon de Montgalmand au sud et le talweg du ruisseau de Charannes au nord, l’Isère à l’ouest et à l’est les crêtes des sommets du plan de la malade à 1130 mètres, le sommet de Barlley à 1285 mètres et le sommet de Saint Genis à 1178 mètres (les cinq crêtes). Son territoire s’étend sur 1436 hectares. La forêt occupe 792 hectares soit 59 % de la superficie totale.
La commune est constituée à la fois de plaines et de paysages montagnards. La commune de Goncelin est entourée de hameaux :  pelanne
  • Sollières : qui signifie terre ensoleillée se situe à la frontière de Saint Pierre d’Allevard
  • Ruche au sud ;
  • Fontcouvert « la fonte Copetum des romains », où se situent les maisons fortes
  • Le Champet ;
  • Montpensard ;
  • Les Côtes et,
  • A l’extrême sud Villard Bozon.
 


Les villes voisines de Goncelin sont : Le Cheylas, le Touvet, Tencin, Theys, Saint Pierre D’Allevard et Moretel de Mailles.

La population a évolué au fil du temps : en 1698, le village comptait 1 012 âmes. Au recensement de 1982, on comptait 1 467 habitants, en 1990 on en comptait 1 768, en 1996,

 

1 863 habitants et en 2006, 2 198 habitants